Des fois t’as juste peur, aussi.

Quand on te demande si ça va, tu réponds que « ça va vite ». Tu réponds que tu travailles sur tel ou tel autre projet, que ça se bouscule, que t'as littéralement pas le temps de souffler, et ça c'est un peu vrai. C'est vrai que tu as un million de projets dans la tête et dans le coeur, t'as juste pas la force de les réaliser. Ou plutôt, tu ne l'as plus.

Publicités

Ces voix que l’on porte

Cet hiver, je me suis lancé dans une aventure singulière avec la conteuse Élaine Richard. Entre mars et mai, nous sommes allés à la rencontre d'une série de Madelinots afin d'apprendre, de découvrir, de chanter la chanson traditionnelle d'ici. Nous sommes allés rencontrer des gens dans la chaleur de leur maison, avons créé parfois des… Lire la suite Ces voix que l’on porte

De la nécessité de sauter dans le vide

Chaque nouveau projet comporte son lot de doutes et d'insécurités. Je me lance dans l'aventure de Saluer la mer en assumant la possibilité que ce projet ne plaise pas à tout le monde, qu'il laisse des gens indifférents, et même qu'il rate la cible. C'est tout à fait plausible, mais je vais vous dire une chose… Lire la suite De la nécessité de sauter dans le vide